M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Ce qu'il faut retenir du déjeuner avec Olivier Saint-Cricq Le Club de la presse a invité Olivier Saint-Cricq, président du groupe La Nouvelle République du Centre-Ouest et Christophe Hérigault, directeur de la rédaction, le 14 juin dernier aux Belles Caves à Tours. Alors que la situation…
Merci Denis Par Matthieu PAYS
Matthieu Pays a conquis… Denis Rousseau muté en Amérique centrale, Matthieu Pays, responsable de tmv et des thématiques à La Nouvelle République, a été élu président du Club. Portrait d’un journaliste turbineur. Par Alexia MELLIER

Chambord : voyage dans l'espace et le temps

Publié par Club de la Presse Centre - Val de Loire le 08/06/2018

Jean d’Haussonville, directeur général du domaine national de Chambord, était l’invité du déjeuner du Club de la presse jeudi 3 mai à Blois. L’occasion de faire le point sur le développement du plus visité des châteaux de la Loire et les festivités programmées à l’occasion de son 500e anniversaire en 2019…

« Je ne solliciterai pas de 3e mandat en 2019, je viens de cette belle maison qu’est le Quai d’Orsay (lire : le Ministère des Affaires Etrangères) et je souhaite la réintégrer… » D’emblée, le directeur général du domaine national de Chambord a placé la rencontre avec le Club de la presse sous une double perspective : à la fois celle du bilan de son action à la tête de Chambord depuis 2010 et de l’annonce du grand événement à venir l’an prochain, à savoir la célébration des 500 ans du château.

Jean d'Andlau de Cléron d'Haussonville a été nommé à la tête de Chambord alors qu’il était attaché culturel de l’ambassade de France à Berlin en décembre 2009 sous la présidence de Nicolas Sarkozy et reconduit dans ses fonctions par François Hollande en 2014 pour 5 ans, soit jusqu’en 2019. Cela tombe bien puisqu’il achèvera son 2e mandat à l’issue de la célébration du 500e anniversaire du château construit sous François 1er, après 10 ans de direction très active. Depuis sa prise de fonctions, le domaine est passé de 650 000 visiteurs en 2010 à plus d’un million l’an passé. Dans le même temps, le chiffre d’affaires de Chambord a été multiplié par deux : il atteint aujourd’hui 25 M€ par an (18 M€ pour le fonctionnement et 7 M€ consacrés aux investissements, principalement à la rénovation et aux travaux) dont 90% sont couverts par les recettes propres du domaine. Idem pour les recettes de mécénat qui sont passées de 150 000 € à près de 2 M€ sous son mandat qui restera celui des grands chantiers.

En 2012 a été lancé le chantier de restauration des parties hautes du donjon qui s’achèvera en 2019 avec la dorure des lanternons comme à l’origine. La même année étaient aussi restaurés les jardins à l’anglaise. En 2014 était lancée la procédure de réattribution de la concession des restaurants et de l’hôtel du domaine qui vient de rouvrir en avril. En 2015, ce fut la plantation d’un vignoble de 14 ha pour un coût de 600 000 euros. Le 1er millésime sera récolté à l’automne prochain et la vente de la récolte représentera plusieurs centaines de milliers d’euros de recette chaque année. En 2017 renaissaient les jardins à la française détruits sous la Révolution et cette année c’est la réouverture du Relais de Chambord avec ses 55 chambres et 16 M€ investis par le nouveau concessionnaire qui constitue l’événement !

Cap à présent sur 2019 et la célébration du 500e anniversaire de Chambord qui sera placée sous la signe de l’utopie car, comme le dit Jean d’Haussonville : «Chambord est plus qu’un château, il a été conçu comme la cité idéale, une idée du paradis». Une grande exposition sur le thème de l’utopie et des sciences avec, entre autres, de nombreux documents issus des archives Léonard de Vinci, accompagnera cet anniversaire. Sans oublier les grands chantiers qui continuent avec la construction d’un chai dessiné par le célèbre architecte Jean-Michel Wilmotte et la création d’un potager en permaculture. Après ces 10 ans de travaux à Chambord, « Hercule » d’Haussonville pourra retourner vaquer à «ses» Affaires étrangères avec le sentiment du devoir accompli !

 

Kendall Jenner, « ambassadrice » de Chambord sur Instagram

La star des réseaux sociaux et demie sœur de Kim Kardashian a donné un coup de projecteur inédit sur Chambord. Début avril, cette passionnée d’équitation a souhaité visiter le château devant lequel elle s’est fait photographier à cheval. Résultat : la photo postée sur son compte Instagram a dépassé les 3,5 millions de likes et donner un joli coup de pub à Chambord dans le monde entier… Une petite visite pour un record de clics !