M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Ce qu'il faut retenir du déjeuner avec Olivier Saint-Cricq Le Club de la presse a invité Olivier Saint-Cricq, président du groupe La Nouvelle République du Centre-Ouest et Christophe Hérigault, directeur de la rédaction, le 14 juin dernier aux Belles Caves à Tours. Alors que la situation…
Merci Denis Par Matthieu PAYS
Matthieu Pays a conquis… Denis Rousseau muté en Amérique centrale, Matthieu Pays, responsable de tmv et des thématiques à La Nouvelle République, a été élu président du Club. Portrait d’un journaliste turbineur. Par Alexia MELLIER

Le CCC-OD passe la seconde

Publié par Alexia Mellier le 28/02/2018

Le directeur du CCC-OD, Alain Julien-Laferrière, était l'invité du déjeuner du Club à Tours le 8 février dernier. Il a dressé un bilan de la première année de ce carrefour international de l'art contemporain.

Petit coup d’œil dans le rétro : le 9 mars 2017, le président François Hollande et la reine Sonja de Norvège inauguraient à Tours le Centre de Création contemporaine Olivier Debré. Un peu moins d’un an après, Alain Julien-Laferrière, le directeur du CCC-OD était l'invité du Club de la Presse pour un point d’étape. Plutôt satisfaisant, dit-il en substance. « L’objectif fixé de 100.000 visiteurs sur site sur 12 mois sera atteint. Sur les neufs premiers mois, nous étions à 77.000. Nous travaillons énormément pour atteindre cet objectif. La seconde année, on s’attend à une baisse naturelle de 20 à 30%. On travaille aussi à la compenser. Nous avons l’impression que les Tourangeaux se sont bien approprié le lieu, les pass et le club - réservé à tous - marchent bien ». Les 3 500 pass vendus ont dépassé les prévisions.

Le directeur regrette toutefois le départ ambitieux du CCCOD. « 10 expos en 10 mois, c’est limite imbécile, c’était beaucoup trop ! ». Alain Julien-Laferrière a précisé que l’exposition de Cécile Bart, Silent Show, serait prolongée jusqu’au 13 mai 2018. Histoire de laisser plus de temps au plus grand nombre de voyager dans l’univers de cette artiste où s’entremêlent danse et cinéma.

Autre prospective concernant la programmation : « Les Nymphéas », une exposition inédite des six grands tableaux d’huile sur toile d’Olivier Debré, à voir du 5 mai au 11 novembre. « Ils seront pour la première fois réunis pour un spectacle que je vous assure magnifique » a annoncé théâtralement le directeur.

Pour les hésitants qui craindraient de ne rien ressentir ou percevoir de l’art contemporain, Alain Julien-Laferrière précise que des médiateurs sont présents dans les salles d'exposition pour donner les clés de lecture des différents éléments des œuvres. Alors, no excuse et en voiture Simone !

Plus d’infos : http://www.cccod.fr.