M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Groupe 1981 monte en puissance Le premier groupe français de radios indépendantes, basé à Orléans, vient de reprendre le réseau Ouï FM racheté à AWPG, la société d’Arthur, et se positionne en force sur le DAB+ après une nouvelle vague d’attribution…
Les Assises au menu Lors du déjeuner du club à Tours en avril, les échanges ont porté sur le bilan des Assises du journalisme. L'organisateur Jérôme Bouvier a donné les dates de l'édition 2020.
Le Vin ligérien : nouvelle cuvée Fondé il y a sept ans par Jean-Claude Bonneau, le magazine Le Vin Ligérien est passé entre les mains du journaliste Antoine Burbaud et de l’agence orléanaise Gooby*. Entretien avec le co-directeur de publication, Antoine Burbaud.

Les Assises au menu

Publié par Stéphane Frachet le 18/06/2019

Lors du déjeuner du club à Tours en avril, les échanges ont porté sur le bilan des Assises du journalisme. L'organisateur Jérôme Bouvier a donné les dates de l'édition 2020.

L'alarmisme, la fin du monde, le rapport compliqué de l'homme à la nature, c'est sans doute autour de ces thèmes que tourneront les échanges des prochaines Assises du journalisme, du 1er au 4 avril 2020 à Tours. Jérôme Bouvier, président de Journalisme et citoyenneté, l'association qui organise la manifestation, a dévoilé quelques infos lors du déjeuner club en avril. "Rien n'est figé, mais ces thèmes sont incontournables", estime-t-il. 

Mi-avril, une vingtaine d'adhérents du club de la presse Centre-Val de Loire ont accueilli aux restaurant Les Belles Caves l'ancien médiateur de Radio France, accompagné de Marie-Laure Augry et d'Eva Renaux, coordinatrice de l'association, afin d'évoquer l'édition de mars dernier. 

Principal sujet de discussion : le lieu. Puisque le Vinci coûte trop cher, les organisateurs ont choisi d'aller à Mame et au théâtre Olympia cette année. Desserte en transports en commun, faiblesse de l'offre de stationnement, sonorisation, animation de l'événement, offre de restauration limitée, beaucoup de sujets ont été discutés. "Ce qui est sûr, c'est que les intervenants ont apprécié le côté informel de l'endroit, comme nous", dit Jérôme Bouvier. Quant au théâtre Olympia, qui a accueilli des soirées, et notamment les remises de prix, il fait l'unanimité. 

 

Projets de Off 

Parmi les points d'amélioration, le salon du livre calé le samedi. Malgré la richesse du panel d'auteurs, le public n'a pas répondu présent le samedi matin, sans doute en raison d'un déficit de communication. Peu ou pas de panneaux, d'affiches, d'annonces dans les médias... L'après-midi a été un peu plus fréquenté. 

La formule et le lieu de ce salon du livre restent à affiner, et l'équipe organisatrice est preneuse de toutes les bonnes idées. 

Enfin, Jérôme Bouvier a salué l'implication des bénévoles du club sous la houlette du président Matthieu Pays, en collaboration avec l'association Citéradio, présidée par Bruno Delor. Radio des Assises, avec une fréquence hertzienne dédiée, encadrement d'étudiants de l'EPJT sur le plateau télé, contenus écrits, photos et vidéos sur nos supports, stand ont donné de la consistance à notre partenariat.   

Pour l'édition 2020, l'équipe organisatrice souhaite multiplier les Off en amont de l'événement, et pourquoi pas hors du département d'Indre-et-Loire. Le club avait organisé trois Off des Assises fin 2018 et début 2019 à Tours et St-Cyr-sur-Loire. 

Enfin d'autres partenaires pourraient se joindre au collectif qui se crée autour des Assises. Le cinéma CGR Centre et l'agence Ciclic, via ses cinémobiles, devraient rejoindre l'aventure qui permet à Tours d'être la capitale du journalisme pendant quelques jours.