M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Matthieu Pays a été élu à la présidence du Club de la Presse Centre Val-de-Loire C'est acté : Denis Rousseau a annoncé sa démission au dernier conseil d'administration, le 30 mai dernier. Matthieu Pays assure désormais ce rôle, épaulé par Dominique Postel.
Chambord : voyage dans l'espace et le temps Jean d’Haussonville, directeur général du domaine national de Chambord, était l’invité du déjeuner du Club de la presse jeudi 3 mai à Blois. L’occasion de faire le point sur le développement du plus visité des châteaux…
Le son, à contre-courant aux Promenades Photographiques de Vendôme Pour l'édition 2018 des Promenades photographiques (du 22 juin au 2 septembre), l’équipe organisatrice accueille la nouvelle narration sonore et vidéo "Alex en roues libres", une manière de communiquer autrement les évènements…
Une AG au royaume du doute L’Assemblée Générale du Club de la Presse Centre Val-de-Loire s’est tenue fin mars, dans les locaux de la Fondation du doute, à Blois. Par Matthieu PAYS

Médias de demain

Publié par Nathalie Picard le 16/03/2017

Comment faire émerger les médias de demain ? Telle était la question posée à différents acteurs de la presse dans le cadre d'un atelier organisé le 16 mars aux Assises du journalisme de Tours.

Un nouveau média, c'est d'abord "une conviction qui sert un projet, un rêve qui doit rencontrer son public, insiste Cécilia Gabizon, cofondatrice de Media Maker, un incubateur de médias. Trop souvent, la promesse éditoriale d'un projet n'est pas assez aboutie."

Pour Jean-Claude Boulanger, président du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (SPIIL), il faut "trouver l'adéquation entre modèle éditorial et modèle économique". Concevoir les deux en même temps, car "la condition de l'indépendance, c'est la rentabilité". 

Tous s'accordent sur l'importance du système français d'aides à la presse, "un avantage considérable qui n'existe pas dans les autres pays de l'Union européenne", souligne Christophe Leclerq, fondateur d'Euractiv. Pour autant, malgré les récentes évolutions qui favorisent l'accès à ces aides pour les médias émergents et numériques, l'Etat pourrait "favoriser un cadre plus équitable", estime Jean-Claude Boulanger. L'objectif : renforcer le pluralisme de la presse.

N. P.