M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Une petite musique Édito par Matthieu PAYS
Annuaire des médias, nouveau site du Club : les chantiers sont lancés Ca y est, c’est parti ! En cette rentrée, le Club de la Presse vient de lancer deux chantiers d’envergure qui concernent, l’un comme l’autre, ses publications.
Prix du Livre d'actualité du CPCVL : Caroline Langlade distinguée pour Sortie(s) de secours Pour sa première édition, le Prix du Livre d'actualité du Club de la presse CVDL sera remis le 13 octobre prochain à Caroline Langlade, auteur de Sortie(s) de secours (Ed. Robert Laffont), lors du Salon du Livre de Saint-Doulchard…
Les projets et chantiers de l'université avec Philippe Vendrix Devant une bonne quarantaine d'adhérents du Club, le président de l'université de Tours Philippe Vendrix a balayé l'actualité étudiante, et politique le 6 septembre dernier aux Belles Caves à Tours. Voici ce que nous en avons…

Ensemble, 14 Clubs de la Presse s’expriment

Publié par Club de la Presse Centre - Val de Loire le 09/06/2016

Manifestations : les journalistes ne sont pas des cibles

14 Clubs de la Presse s’inquiètent des violences faites aux journalistes lors des manifestations 
contre la Loi Travail ces derniers mois.
 
Nous constatons une escalade dans la violence au cours de ces mobilisations. Des confrères ont été 
pris à partie dans l’exercice de leurs fonctions, tant par certains manifestants que par les forces de 
l’ordre alors même que leur qualité professionnelle ne faisait aucun doute (brassard et casque « 
presse », caméra siglée…). Certains ont été insultés, d’autres frappés. Ces agissements sont 
intolérables et nous les condamnons fermement, d’où qu’ils viennent.
 
Les journalistes ne représentent nullement une menace pour l’ordre public, ils exercent leur mission 
avec professionnalisme et neutralité. Ils sont les garants de la vitalité démocratique. 
 
Dans ce contexte particulier, nous appelons chaque partie prenante à faire preuve de mesure et du 
sens des responsabilités.
 
Ces violences gratuites répétées sont inadmissibles.
 
Nous réaffirmons solennellement le principe fondamental de la liberté d’informer, pilier de 
la démocratie.
 
La liberté d’information est un droit, les journalistes ne sont pas des cibles.