M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
La Nouvelle République du Centre-Ouest met en oeuvre son plan d'économie Le groupe Nouvelle République a lancé son plan Cap 2023 qui prévoit la suppression d'une centaine de postes. Plusieurs agences vont fermer, dont celle d'Amboise en premier lieu.

Sweet FM signe un clip avec BDA pour promouvoir le DAB

Publié par Anne-Sophie Perraudin le 11/03/2020

De BDA à DAB, il n’y a qu’un pas que Sweet FM a franchi en invitant le groupe Boulevard des Airs (ou BDA) à tourner à ses côtés un clip de promotion de la radio numérique terrestre (ou DAB+). Par Anne-Sophie PERRAUDIN

C’est une tradition : à chaque fin d’année, les membres de l’équipe de Sweet FM s’offrent des cadeaux thématiques. En ce Noël 2019, l’exercice imposé consistait à ce que l’objet comporte les lettres D, A et B, en référence à la technologie DAB+ (ou RNT, pour radio numérique terrestre) qui se déploie actuellement sur le territoire. Parmi les cadeaux, des abécédaires et des raquettes de badminton, mais aussi des albums du groupe de musique Boulevard des Airs – BDA pour les intimes. Ni une, ni deux, l’idée s’est imposée à l’esprit de Wilfrid Tocqueville, gérant de Sweet FM, de jouer sur le jeu de lettres BDA/DAB pour créer un clip de promotion de la nouvelle technologie : « Le DAB+ arrivera bientôt dans la région mais, tout comme la TNT en son temps, il manque singulièrement de notoriété », explique-t-il. « Il y a bien eu des campagnes techniques et institutionnelles, mais nous voulions faire quelque chose de plus ludique, avec des artistes connus de tous. »

« Le DAB est à la radio ce que la TNT est à la télévision. »

L’idée n’a mis que trois semaines à se concrétiser. Vieille connaissance, le groupe Boulevard des Airs a vite accepté l’invitation. Un journaliste et une animatrice de Sweet FM se sont dévoués pour jouer les comédiens aux côtés des musiciens. Le tournage a été réalisé par la radio amie RCA dans les locaux parisiens des Indés Radios. « C’est un travail collectif », note Wilfrid Tocqueville. « Plusieurs personnes ont donné de leur temps gratuitement. » Le clip, lui aussi, est gratuit : officiellement présenté lors du Salon de la radio, fin janvier, il a été mis en ligne sur les sites dabplus.fr et radiodigi.fr où il est téléchargeable librement. Ainsi, toutes les stations, des plus confidentielles aux plus importantes, peuvent s’en faire le relai. « Il a déjà été repris par un certain nombre de radios un peu partout sur le territoire », se félicite Wilfrid Tocqueville, pour qui le clip est amené à évoluer et à vivre plusieurs années. De quoi, a minima, accompagner le développement du DAB+ sur la région. Dès avant la fin 2020, la radio numérique terrestre gagnera Tours, Orléans et Poitiers, puis viendront Bourges et Blois. D’ici deux à trois ans, la totalité du territoire régional sera couvert. « Le DAB est à la radio ce que la TNT est à la télévision, donc l’offre sera beaucoup plus large et le son de meilleure qualité », souligne Wilfrid Tocqueville. « C’est un nouvel élan pour la radio. »


Crédit Photos : Crédits : Sweet FM Imprimer