M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Une petite musique Édito par Matthieu PAYS
Annuaire des médias, nouveau site du Club : les chantiers sont lancés Ca y est, c’est parti ! En cette rentrée, le Club de la Presse vient de lancer deux chantiers d’envergure qui concernent, l’un comme l’autre, ses publications.
Prix du Livre d'actualité du CPCVL : Caroline Langlade distinguée pour Sortie(s) de secours Pour sa première édition, le Prix du Livre d'actualité du Club de la presse CVDL sera remis le 13 octobre prochain à Caroline Langlade, auteur de Sortie(s) de secours (Ed. Robert Laffont), lors du Salon du Livre de Saint-Doulchard…
Les projets et chantiers de l'université avec Philippe Vendrix Devant une bonne quarantaine d'adhérents du Club, le président de l'université de Tours Philippe Vendrix a balayé l'actualité étudiante, et politique le 6 septembre dernier aux Belles Caves à Tours. Voici ce que nous en avons…

Châteauroux élue pour Miss France 2018

Publié par Bernard Boisnier le 07/09/2017

PEOPLE Le 19 mai dernier, c’est dans la demeure du général d’empire castelroussin Henri-Gatien Bertrand, que l’annonce du choix de Châteauroux pour accueillir l’élection de Miss France 2018, au M.A.CH36, a été faite.

Sylvie Tellier, directrice du Comité Miss France, et Alicia Aylies, Miss France 2017, entouraient un Gil Averous, président de l’agglomération castelroussine, tout sourire. « Quand nous avions évoqué notre souhait d’accueillir cet événement à Châteauroux lors d’un déjeuner il y a trois ans, nous le faisions sans trop y croire. Tant de facteurs sur lesquels nous n’avions pas la main entraient en jeu… », sourit-il. Et puis… les planètes se sont alignées parfaitement : l’élection 2017 couronna, à Montpellier, la Guyanaise Alicia Aylies ouvrait le champ des possibles. « Techniquement et logistiquement, outre le décalage horaire, il n’est pas possible d’organiser le concours Miss France à Cayenne », précise Sylvie Tellier. « Notre but est aussi de faire découvrir les régions aux téléspectateurs. Le Centre-Val de Loire est riche d’histoires et de beaux sites à mettre en valeur. De plus, le dossier présenté par Châteauroux était très complet et très vendeur. »

La cité berrichonne a été préférée à Toulouse, Clermont-Ferrand ou Biarritz, mais pas à Lyon, qui n’avait pas postulé cette année. Le 3e événement télévisuel annuel, en termes d’audience, se déroulera le 3e weekend de décembre, toujours selon Sylvie Tellier. Reste à TF1 à confirmer la date.